COURTEPOINTE | 2012

L’installation se greffe au bâtiment de la Fonderie Darling comme si un géant de passage y avait laissé sa couverture pour la faire sécher au soleil. Cet objet mou et insolite est-il miniature ou gigantesque ? Cette masse informe, non invitée, vient gêner le bâtiment et créé son propre environnement en parasitant celui-ci. Pixellisée de caisses de lait, cet objet commun qui prolifère derrière les vélos, la couverture du peuple se retrouve ici pour attirer les passants sous sa chape de lumière filtrée.

Cette nouvelle intervention s’inscrit dans la continuité des précédentes collaborations (Arc-en-ciel, Forêt) entre Philippe Allard et Justin Duchesneau. Il y a une perversion de la fonction de l’élément répété (celle de contenir) et une union forcée de ces éléments d’usage commun accumulés.

 © 2021 by Philippe Pilon. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon